Le monde du café est aussi complexe, sinon plus, que le monde œnologique. Du grain à la torréfaction en passant par la mouture et la manipulation par le barista, chaque étape compte. En ce qui a trait aux machines à café, le paysage est rempli d’options, allant de machines manuelles, semi-automatiques, super-automatiques à toutes sortes d’autres nuances entre elles.

Comment se retrouver parmi tous ces choix? Pour l’équipe du magasinEspresso Mali, la boutique de la rue Saint-Laurent à Montréal, expliquer les différences entre chaque machine, c’est un travail à temps plein. Paul-André Parisien, patron d’Espresso Mali, précise.

«On pourrait dire qu’il y a trois grandes familles de machines à café: les machines qu’on qualifie de résidentielles, les machines semi-professionnelles ou semi-commerciales, et les commerciales, énumère-t-il.

Pour lire le reste de cet article par Cédric Lizotte dans les pages du VOIR, cliquez ici.

Plus d'articles

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close