Le Québec est une terre de pommes. La quantité de cidres disponibles dans la province n’a d’égal que le nombre de vergers, et il y en a beaucoup. Notre chroniqueur Cédric Lizotte vous aide cette semaine à faire le bon choix parmi tous les cidres du Québec.

Certains disent que le cidre, c’est trop sucré. D’autres, que c’est un drink de fille. Moi, j’assume: j’adore les cidres du Québec. Surtout ceux qui, justement, sont bien balancés entre acide, sucre et arôme.

Il n’y a pas qu’un type de cidre de pomme.

Il y a le cidre pétillant avec un taux d’alcool d’environ 5 % et qui se boit comme une bière. Il y a le «cidre tranquille» et le cidre mousseux, qui tournent autour de 12 % et se boivent comme on boit un vin. Il y a aussi le cidre de glace, qui présente entre 12 et 20 % d’alcool, et qui se boit en digestif.

Les cidres de glace du Québec, reconnus partout dans le monde, ont remporté de prestigieux prix et se vendent comme des petits pains chauds en Chine, entre autres. Il s’agit d’ailleurs d’un produit qui a une «indication géographique protégée».

Et, en ces temps où les produits artisanaux ont la cote, la pomme commence à faire son apparition dans plusieurs produits locaux. On pense par exemple à l’excellent gin de neige de la Face cachée de la pomme ou au spectaculaire brandy de pomme de Michel Jodoin.

Mais ce qui retient mon attention, tout particulièrement, ce sont les cidres du Québec pétillants. Ceux-ci sont disponibles dans tous les brewpubs et autres microbrasseries et sont servis avec autant d’attention que nos superbes bières artisanales. C’est avec ce produit qu’on fait le cocktail à la bière que l’on nomme Black Velvet.

D’ailleurs, pour une fois, le gouvernement du Québec protège les producteurs locaux, contrairement à ce dont on nous a habitués. Pour qu’un cidre soit vendu au Québec, il doit être fait à 80 % de pommes québécoises. C’est la loi. Et c’est la raison pour laquelle certains produits, tels Molson Canadian Cider et Alexander Keith’s Original Cider ne sont pas disponibles au Québec.

CID Cuivré – Vergers de la Colline

Commençons par mon préféré d’entre tous: le CID Cuivré, par les Vergers de la Colline. Il est en vente chez Vices et Versa, sur la Main. Notez que les cidres qui y sont offerts sont en rotation, il est donc possible que le CID Cuivré ne soit pas disponible.

Premièrement, ne vous laissez pas avoir par son goût suave, son arôme de moût de pomme et sa robe translucide. Ce cidre de pommes affiche 10 % d’alcool. Il s’agit d’un cidre parfaitement équilibré, pas trop sucré, mais définitivement pas du côté acidulé du spectre – et il descend beaucoup trop bien. Superbe!

Vices et Versa – 6631 Boulevard Saint-Laurent

Michel Jodoin

Au Huis Clos, sur Saint-Denis, on sert le classique, c’est-à-dire le cidre de la cidrerie Michel Jodoin. Vif et fruité, il s’agit du cidre mousseux qui est devenu la référence au fil des ans pour les autres producteurs. Prendre un verre de cette boisson n’est jamais une mauvaise décision.

Huis Clos – 7659 Rue Saint-Denis

Gabélianne – Verger Lacroix

Le Gabélianne, par le Verger Lacroix, est le plus sucré de cette liste. Il est du côté fruité, a des notes de miel, rappelle la compote de pommes et se laisse boire malgré son taux d’alcool relativement élevé.

 

EtOH – 8100 Rue Saint-Denis

Le Léger – Casa Breton

Tout, à la brasserie Harricana, donne envie d’y retourner toujours et toujours, et leur carte de cidres ne fait pas exception. Le cidre Léger de la Casa Breton porte bien son nom. Le côté fruité et acidulé de la pomme est tout à fait atténué par la légèreté de ce cidre. On se retrouve donc avec un bel arôme qui s’estompe en bouche. Parfait pour les journées chaudes d’été. Ici aussi, les cidres sont en rotation, il est donc possible qu’un autre cidre de Casa Breton soit en vente.

Brasserie Harricana – 95 Rue Jean-Talon Ouest

Cidre Mystique – La cidrerie du Minot

Le cidre Mystique, de la cidrerie du Minot, est unique en son genre de par son effervescence naturelle. Il est doux, vivant, et combine le sucré et le surette à merveille. En fait, sa pointe acidulée rappelle un peu le goût du jus de pommes Oasis… Un cidre pour toutes les occasions.

Pub le Pourvoyeur – 184 Jean-Talon E.

Draft – Cidre McKeown

La cidrerie de Rougemont McKeown a plusieurs produits, dont un intrigant cidre houblonné qui surprend. Malheureusement celui-ci est relativement difficile à trouver.

La version «Draft» est leur cidre le plus populaire, et il est disponible à la terrasse Saint-Ambroise, qui donne directement sur le canal Lachine. C’est un peu comme croquer dans une pomme McIntosh. Simple et efficace.

Terrasse St-Ambroise – 5080 Rue Saint-Ambroise

SMAC – La Face cachée de la pomme

À la microbrasserie HELM, dans le Mile-End, on offre le cidre SMAC, de la Face cachée de la pomme, dans un bucket de quatre cannettes sur glace. C’est simple: ce cidre se laisse boire. Et il fait un excellent Black Velvet.

HELM – 273 Rue Bernard O.

 

Cette chronique a d’abord été publiée sur la page Derrière le bar de Canoe.ca. Cliquez ici pour la lire.

Plus d'articles