Le vin, pour certains, c’est une affaire relativement simple : il faut que ça soit bon et c’est tout. Pour d’autres, c’est une histoire d’amour interminable, c’est la raison derrière le voyage, c’est une parfaite excuse pour se rendre à un restaurant plutôt qu’un autre. Mangiafoco, un restaurant italien du Vieux-Montréal, a une carte des vins composée presque uniquement d’importations privées. Et avec la sommelière Patricya Paradis, tous – fans finis ou simples amateurs – y trouveront leur compte.

Certains vins du restaurant sont uniques au Québec : « La carte des vins que propose le Mangiafoco est pleine de découvertes originales, parfois classiques, parfois déroutantes, qui garantissent de bons moments entre amis », explique la sommelière. C’est que l’Italie et le vin, c’est une histoire d’amour interminable et compliquée.

Pour lire le reste de cet article par Cédric Lizotte dans les pages du VOIR, cliquez ici.

Plus d'articles