La cuisine italienne est très bien représentée à Montréal ; des versions authentiques de toutes les régions d’Italie aux versions américanisées, on trouve de tout. Surtout les pâtes, la base de la cuisine italienne. Mais leur texture dans certains restaurants se limite à ce qu’on peut facilement imiter à la maison, c’est-à-dire des pâtes sèches puis bouillies.

Qu’est-ce qui fait la différence entre un bon et un excellent resto italien ? La fraîcheur des pâtes. Et selon Mauro Petraccone, propriétaire de la boutique et restaurant Pasta Casareccia, de bonnes pâtes fraîches ne restent pas fraîches bien longtemps… Mais il a la solution : « Puisqu’on a aussi un restaurant, la rotation des produits dans la boutique est beaucoup plus grande qu’ailleurs. Notre volume de vente est élevé donc la nourriture est toujours fraîche ».

Pour lire le reste de cet article par Cédric Lizotte dans les pages du VOIR, cliquez ici.

Plus d'articles