Dans cette série d’articles, Cédric Lizotte visite certains des meilleurs restaurants d’Europe. De la France à la Suisse en passant par la République tchèque, voici les bonnes adresses pour goûter les délices de certains des meilleurs chefs de la planète. Suivez-le grâce au mot-clic #CedricEnEurope.

NICE, France – Il ne s’agit pas d’une attrape-touristes! N’est-ce pas réconfortant de savoir qu’un restaurant dans le Vieux-Nice offre d’excellents plats français relativement traditionnels dans un cadre charmant et historique à des prix honnêtes?

La P’tite Cocotte de Nice est le restaurant de Cédric Biron, chef qui a fait ses classes au restaurant Europea de Jérôme Ferrer à Montréal, entre autres.

Situé dans une petite ruelle charmante, avec une toute petite terrasse devant l’établissement, un beau mur de pierre à l’intérieur, et une petite seconde salle vers l’arrière parfaite pour les groupes, La P’tite Cocotte est le resto idéal pour un lunch lors d’une visite du Vieux-Nice.

Et vous ai-je dit qu’il ne s’agit pas d’une attrape-touristes?

La P’tite Cocotte: Ce qu’on y mange

Avec un petit carafon de rosé en accompagnement, on peut goûter à tout plein de belles choses. À la P’tite Cocotte, la combinaison rosé-plats se fait d’elle-même.

Comme premier plat, il y a le chèvre chaud et gravlax. Le chèvre est complètement coulant, délicieux. Le gravlax est délicat, gras, le goût de sel et de sucre parfois trop intense avec cette recette y est presque absent, le goût du poisson est très léger, et on se rapproche presque d’un sashimi tellement le poisson glisse en bouche. Superbe!

Mon serveur, un peu stressé en ce midi très occupé, semble jongler avec les ustensiles et court un peu dans le restaurant… mais n’est-ce pas mieux que le contraire?

Ensuite, un risotto d’asperges est servi dans un plat en fonte chaud. C’est une attaque de fromage! Le riz, parfaitement cuit, est salé et extra-onctueux, et le vin, juste assez acidulé, s’avère un choix judicieux, puisqu’il coupe le gras du plat de riz. Peut-être un petit jet de jus de citron n’aurait pas fait de tort au plat, mais tout de même, il se laisse manger.

Pour dessert, un gâteau aux fraises. Celui-ci est surprenamment croquant! Sa texture me rappelle celle d’un excellent croissant. Le gâteau n’est pas trop sucré – ce qui est, pour ma part, gage d’attention au détail – et la portion est très généreuse.

Si vous êtes de passage à Nice et prévoyez un avant-midi pour visiter le Vieux-Nice, faites-vous plaisir et réservez!

 

La P’tite Cocotte
10 Rue Saint-Augustin, 06300 Nice, France
+33 4 97 08 48 61

Plus d'articles