Les Beatles sont considérés le plus grand groupe de musique de tous les temps. Ils ont vendu le plus d’albums, avec plus de 270 millions de copies certifiées. Ce n’est pas tout : le groupe détient toujours le record des certifications « multi-platine », avec 26. Ils ont aussi le plus d’albums dans le top-10 des ventes mondiales de tous les temps.

Et les quatre membres du groupe sont nés à Liverpool, en Angleterre.

Il semble donc logique que les fans des Beatles veuillent s’y rendre pour visiter les endroits qui ont marqué le monde de la musique.

En fait, c’est si logique, que l’aéroport de Liverpool se nomme John-Lennon!

Heureusement, la ville de Liverpool est prête à accueillir les visiteurs: maisons de jeunesse des musiciens, salles de concert mythiques, musées… et quelques attrape-touristes au passage.

The Cavern

Il s’agit du bar où les Beatles ont été découverts. Ils y ont joué 292 concerts! En fait, l’emplacement original est de l’autre côté de la rue, puisque le pub original a été transformé en club. Puis, en 1984, la version originale a été reconstruite, à l’aide des même plans, et de certaines des briques de l’original, juste en face.

Au Cavern, on peut voir des objets dignes d’un musée, et pas seulement des Beatles, mais aussi de tous les groupes célèbres qui y ont joué.

Aujourd’hui, il y a des concerts 7 jours sur 7, un (excellent) house band joue des reprises, et plusieurs artistes invités y jouent.

Mais l’attraction touristique la plus populaire du Cavern est en fait à l’entrée : une statue grandeur nature de John Lennon permet aux gens d’y prendre des égoportraits.

Albert Dock : Le musée Beatles Story

Il s’agit du musée des Beatles le plus complet.

Notez que les amateurs qui ont lu le livre et regardé le documentaire « The Beatles Anthology » pourraient bien se passer d’une visite à ce musée. La visite est un peu difficile à suivre, et certaines parties de la chronologie de l’histoire des Beatles sont carrément manquantes, alors que d’autres sont extrêmement détaillées. Tout de même, certains des objets qu’on y trouve, comme la toute première guitare de George Harrison, ou les lunettes rondes si célèbres de John Lennon.

D’ailleurs, une de mes citations préférées des Beatles y est imprimée sur un mur à la sortie du musée: « Nous étions les Spice Boys » – George Harrison. C’est qu’il faut avoir un sens de l’autodérision…

Notons également qu’une statue des quatre acolytes se trouve à Pier Head, à une quinzaine de minutes de marche du site principal du musée.

Penny Lane

Il s’agit d’une (autre) chanson mythique des Beatles. Elle est d’ailleurs toute simple : Paul McCartney raconte ce qu’il voit autour de lui, à Liverpool.

L’anecdote liée à cette chanson est attachante : Lennon et McCartney se rencontraient au terminus d’autobus nommé Penny Lane pour y prendre un autobus vers le centre de la ville.

Aujourd’hui, les touristes se promènent pour tenter d’apercevoir ce que McCartney racontait : le barbier, le banquier, le pompier, l’infirmière…

Lorsque la chanson est devenue un succès, les plaques de rue de Penny Lane étaient si fréquemment volées que la Ville de Liverpool avait décidé de simplement peindre le nom de la rue sur les briques brunes des édifices. Depuis 2007 cependant les plaques de rue ont fait leur réapparition… et continuent à être fréquemment volées.

Les maisons d’enfance des Beatles

Les maisons des Beatles ont des plaques commémoratives devant chacune d’elles, et les visites organisées y passent toutes. Certaines photos des jeunes McCartney et Lennon devant ces maisons circulent sur Internet et c’est intéressant de voir les jeunes vedettes devant ces maisons qui restent inchangées.

D’un autre côté… ce ne sont que des maisons. Non?

Tout, à Liverpool, est « Beatles »

En fait, ces musées et attractions touristiques sont probablement les plus intéressantes. Mais à Liverpool, tout est « Beatles ».

Il y a la statue d’Eleanor Rigby, ainsi que sa pierre tombale.

Le Hard Days Night Hotel est au thème des Beatles, et son restaurant comprend de grandes photos des musiciens.

Plusieurs tours organisés pour les touristes font des affaires d’or, entre autres le Fab Four Taxi Tour ainsi que le Magical Mystery Bus Tour.

Il y a un hôtel en forme de Yellow Submarine, l’Hotel Yellow Sub.

Il y a aussi un sous-marin jaune à l’aéroport John-Lennon.

Au Musée de Liverpool, on trouve un couvre-lit donné par une artiste anglaise au couple Lennon-Ono durant leur célèbre « bed-in », à l’hôtel Queen Elizabeth de Montréal en 1969.

On peut visiter le John Lennon Peace Monument, qui se trouve près de l’aréna ACC Liverpool.

Le pub Grapes est connu puisqu’on raconte que les Beatles s’y rendaient pour boire une pinte ou deux entre leurs représentations au Cavern – qui était un pub sans alcool, dans les années 50.

The Casbah, en banlieue de Liverpool, est souvent visité puisqu’il s’agit de l’endroit où les Beatles ont joué en concert en premier. Ils y auraient joué environ 70 fois.

Plusieurs fanatiques des Beatles insistent pour prendre l’autobus 86. On raconte que c’est dans cet autobus que George Harrison y aurait passé son audition.

Le pub nommé Jacaranda, sur la rue Slater, a ouvert ses portes pour la première fois en 1958. Son premier propriétaire? Allan Williams, le premier gérant des Beatles. John Lennon y a d’ailleurs peint une murale dans la toilette des femmes. Le pub a rouvert ses portes, sous une administration complètement différente, en 2014.

Quand nous vous disions que tout Liverpool est fou des Beatles…

 

Plus d'articles