DES WHISKIES… ASIATIQUES?

L’an dernier, un whisky japonais a remporté la palme du meilleur whisky du monde. Cette année, une grave pénurie touche tous les producteurs de whisky d’Asie. David Dayan, proprio du restaurant Ryu, confirme: « Nous avons de la difficulté à obtenir des whiskies asiatiques à la SAQ dernièrement. »

Nikka, une des entreprises japonaises qui produisent ce spiritueux, peine à fournir à la demande internationale. Cependant chez Ryu, restaurant japonais sur Laurier Ouest, on a ces produits en stock, et quelques autres aussi! Chez Ryu, on retrouve les Nikka 12 et 17 en plus du Kavalan, un whisky taïwanais. Selon M. Dayan, le Nikka 12 a « un goût doux et long en bouche, des notes de vanille et un superbe équilibre. » De son côté, le Nikka 17 est « plutôt fruité, dans le meilleur sens du terme, avec des notes d’amande et de vanille. Sec, mais suave pour la gorge, et un peu plus court en bouche. »

Puisque le whisky japonais favori de M. Dayan, le Suntory Hibiki, n’est présentement pas disponible, il recommande le Kavalan.

Pour lire le reste de cet article par Cédric Lizotte dans les pages du VOIR, cliquez ici.