Si Montréal a la réputation d’être une ville de nightlife, où la vie urbaine est en mouvement constant, le jour comme la nuit, où la culture et la musique à l’avant-garde se côtoient et où le monde de la restauration est de renommée mondiale, c’est sans doute que certains quartiers de la ville sont plus animés – lire bruyants – que d’autres.

Choisir un quartier, c’est choisir une ambiance. C’est d’une importance cruciale.

Aussi, les gens qui empêchent les salles de spectacle ou les bars, de par leurs plaintes de bruit, sont universellement considérés comme des trouble-fête. Pourquoi s’installer près d’un endroit bruyant pour ensuite se plaindre du bruit?
Voici donc les endroits à éviter à Montréal si on veut avoir la paix!

1. Le Plateau-Mont-Royal

Certains médias n’en ont que pour le maire Luc Ferrandez. Selon certains, il serait la cause de tous les problèmes qui affligent le Plateau-Mont-Royal.

Pourtant c’est sur le Plateau que se trouve la plus grande concentration de salles de spectacle au Québec. Certaines de ces salles sont les seuls endroits où des groupes de musique émergeants peuvent se produire.

Tour à tour, certaines des salles les plus importantes pour la musique et l’art dans tout le pays ont été embêtées par des citoyens se plaignant du bruit. La Casa del Popolo a évité la fermeture de justesse en 2009. Ce sont aussi des citoyens se plaignant du bruit qui ont presqu’eu raison du Divan Orange l’an dernier.

Pour lire le reste de cet article par Cédric Lizotte dans les pages du Huffington Post, cliquez ici.

Plus d'articles

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close