Qui a dit qu’il n’y avait que des huitres au Oysterfest de Montréal?

Le festival culinaire, qui s’est étiré les deux journées de la fin de semaine dernière, a été un succès sur toute la ligne. Daniel Notkin, proprio du resto Notkins et dirigeant du Oysterfest, a qualifié la septième édition de succès. “Les gens sont vraiment heureux. Il y a des sourires partout. C’est comme ça que je définis un succès!”

“Mais je ne me laisse pas impressionner par un succès momentané, continue-t-il. Je suis un de ceux qui croient qu’on peut continuer à grossir. On peut faire mieux, on peut faire plus gros, on peut aller plus haut!”Une chose est certaine, cependant: les gens adorent la formule, les gens s’amusent.”

L’Oysterfest, c’est évidemment le festival de l’huitre. Des compétitions d’écaillage d’huitres se sont déroulées durant toute la fin de semaine. Samedi, les amateurs participaient. Dimanche, c’étaient les pros. “Aucun amateur ne s’est ouvert la main cette année, excellente nouvelle!”, rigole M. Notkin.

Cependant il n’y a pas que des huitres au menu.

Pour lire le reste de cet article et voir toutes les photos par Cédric Lizotte dans les pages du Huffington Post, cliquez ici.

Plus d'articles

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close