La Côte d’Azur est magnifique, et au moment de mon passage, les touristes américains et allemands s’en donnaient à cœur joie dans cette ville taillée sur mesure pour le tourisme. Quand Cannes et Monaco, les villes voisines, ne sont pas le centre de la terre, avec leur festival de films et leur Grand Prix de la F1, respectivement, c’est Nice qui se retrouve au centre de l’attention touristique, et les raisons ne manquent pas. La promenade des Anglais, le soleil, la gastronomie, les plages, les musées…

Cette page comprend des hyperliens affiliés

Restaurant: Le Vingt4

Lorsqu’on débarque dans une ville, on aime bien relaxer, prendre une douche, et marcher un peu partout dans la ville, sans trop s’attarder aux endroits qu’on visite. Alors une fois cette petite escapade terminée, la première adresse à visiter, c’est le restaurant le Vingt4.

On doit se le dire : la ville en entier transpire l’élégance. Mais il s’agit d’une élégance plus abordable, moins snob qu’à Monaco ou Cannes.

Et au Vingt4, il n’y a rien de snob. On s’y trouve comme à la maison. Le restaurant – c’est une brasserie de luxe, on va appeler un chat, un chat – se concentre sur l’accueil chaleureux et sur les produits de grande qualité.

En fait, il s’agit de la description de restaurant la plus longue qu’il m’ait été donné d’écrire – allez, lisez-la, ça met l’eau à la bouche! C’est un resto d’exception… les gens y sont abordables, chaleureux, les prix sont très corrects, la carte des vins est garnie à souhait, et les chefs savent très bien comment mettre en valeur les produits exceptionnels qui sont à leur portée. Cliquez ici pour visualiser toutes les photos de ma soirée!

Restaurant: La P’tite Cocotte

Le lendemain, une bonne nuit de sommeil, frais et dispos, on trouve les repères de la petite promenade de l’après-midi précédent : la promenade du Paillon, l’avenue de Verdun, la promenade des Anglais, l’avenue Jean Médecin, la piétonne rue Massena.

Nice a de l’histoire. Et quand on dit «histoire»… Terra Amata est un site d’archéologie où des scientifiques évaluent l’habitation humaine à 380 000 avant Jésus-Christ. Oui, 380 000 ans.

Le Vieux-Nice, quant à lui, aurait été fondé en 350 avant Jésus-Christ par les Grecs.

Arrêt obligatoire de tout touriste, donc : le Vieux-Nice. Les raisons de s’y arrêter sont grandes. Et les raisons de se méfier des attrapes-touriste le sont tout autant. Heureusement, il y a un tout petit restaurant charmant nommé la P’tite Cocotte, mené par un chef qui a fait ses classes au restaurant Europea de Montréal, entre autres, qui est tout sauf un attrape-touriste! Cliquez ici pour tous les détails.

Restaurant: JAN

L’après-midi, c’est le moment de prendre du soleil. La plage en bordure de la promenade des Anglais est en galets, et ce n’est pas exactement confortable. Mais s’assoir un moment, simplement pour regarder les avions atterrir – l’aéroport est si près de la ville que les avions passent tout juste au-dessus de notre tête – et pour observer la faune humaine est une activité qui captive.

Autre activité qui captive : le restaurant JAN. Jan Hendrik est un jeune chef qui est aussi auteur et photographe. Son restaurant de fine cuisine offre des plats artistiques où la subtilité des goûts et des arômes est la qualité première. L’accord mets-vin dans ce restaurant sobre et classique est une expérience en soi. Et pour quelle raison est-ce que le guide Michelin n’a pas encore étoilé ce superbe resto? Je me le demande! Et les photos sont presqu’aussi belles que les plats sont délicieux

Hôtel: le WindsoR

Puisqu’il faut un endroit central et confortable où rester, le WindsoR, un quatre-étoiles tout près de la promenade des Anglais, est idéal. Piscine extérieure, superbe jardin, chambres confortables, salle d’entrainement, tout y est.

Mais ce qui fait du WindsoR un endroit à découvrir, c’est son rapport avec l’art contemporain. Il s’agit d’un musée, ni plus ni moins. Les chambres ont toutes été décorées par des artistes, certains de renom, entre autres le grand Claudio Parmiggiani.

Restaurant: les Garçons

Puisqu’un bel hôtel est un luxe qui n’est pas à négliger, il faut donc profiter de ses vacances et faire la grasse matinée. Et puisque Nice est une ville où les musées sont à l’honneur, en cas de journée pluvieuse, il ne faut pas hésiter : le musée Matisse, le musée Marc Chagall et le musée d’art moderne et d’art contemporain ont des tonnes de pièces uniques. Les cathédrales de la ville ont aussi leur cachet!

Et lorsqu’il est temps de profiter du nightlife, on peut débuter la soirée chez les Garçons. Restaurant le soir, supperclub la nuit, ils n’hésitent pas à pousser le volume un peu les vendredis et samedis soir!



Booking.com

Plus d'articles