L’ironie du sort: un restaurant qui sert de la viande fumée était parti en fumée.

Diablos BBQ est un restaurant de barbecue à l’Américaine, qui utilise son fumoir pour faire cuire mais aussi pour assaisonner naturellement presque tous ses plats. L’ambiance unique qui combine du bois non-traité, des antiquités québécoises et américaines et de la musique blues-rock classique fait de cet endroit une découverte qui sort de l’ordinaire à Montréal.

Le restaurant, qui était établi sur la rue Saint-Denis, a dû fermer ses portes en septembre dernier à cause d’un incendie. Heureusement, au moment de l’incident, l’équipe Diablos était déjà à pied d’œuvre et l’ouverture du deuxième restaurant, celui-ci sur St-Laurent, était imminente. C’est dans les anciens locaux du Euro Deli, qui a fermé ses portes récemment, que le chef Jason Joyal et son équipe ont déménagé leurs recettes.

Nous avons eu la chance de visiter l’endroit et de goûter à plusieurs plats.

Le nouvel emplacement est relativement petit et chaleureux, et les cocktails sont très, très nombreux. Il est donc facile d’y passer l’apéro en plus du souper.

Sur la liste de cocktails, le “shark attack”, fait d’une limonade maison bien acidulée, d’une bonne portion de vodka et de grenadine, a certainement été le plus populaire de la soirée.

Quelques “à-côtés” ont aussi fait leur apparition. On ne peut faire un resto au thème “sud-ouest américain” sans avoir l’omniprésent mac-and-cheese. Celui du Diablos est fait avec du fromage cheddar vieilli, ce qui lui confère un petit goût tranchant, qui s’allie bien avec l’onctuosité générale du plat.

Aussi, le chef a testé quelques expériences culinaires sur ses convives. Un plat de maïs fumé combiné de fromages fondus a fait son apparition, bien qu’il ne soit pas sur le menu, en plus d’une saucisse fumée de type polonaise, elle aussi absente du menu.

Des mini-burgers de porc effiloché fumé et couverts d’une sauce barbecue maison, le tout couché sur un pain bretzel, ont été dévorés en quelques secondes à peine. C’est qu’ils sont si petits et mignons qu’ils se laissent dévorer en deux bouchées ou moins!

Puis, le plat de résistance: de la poitrine de bœuf fumée était découpée en cubes et placés sur une mini-fourchette de plastique. Quoi de plus Américain? Les parties de la poitrine les plus grasses étaient absolument satisfaisantes: le goût de fumée et très présent, mais ne s’accapare pas toute la place; le “bark” (la croûte noire qui se forme sur la surface de la viande lorsqu’elle est fumée longtemps) créait un excellent contraste avec la viande à l’intérieur du morceau et de gras venait napper la viande d’une sauce naturelle.

Parlant de sauces, Diablos BBQ fait toutes ses sauces, incluant la sauce à poutine, qui a elle aussi passé du temps dans le fumoir. Il faudra y retourner pour l’essayer!

Ce type de gastronomie n’est peut-être pas fait pour tous. Cependant les vrais fans de barbecue à l’Américaine – comme il est pratiqué du Texas au Tennessee – sauront reconnaitre l’authenticité des plats offerts.

Diablos BBQ
diablosbbq.com
3619 St-Laurent, Montreal
514 564 8666

Plus d'articles

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close