Le Bureau Bar Tapas célébrait son deuxième anniversaire samedi dernier et c’était l’occasion parfaite pour goûter à tout ce que ce petit bar de quartier dans Griffintown a à offrir. De ses “tapas” qui n’en sont pas vraiment à son flair bartending, à quoi peut-on s’attendre au Bureau?

Premièrement, le décor est très sobre, et nous savons que nous sommes au “Bureau” puisqu’il y a ce qui semble être une petite réception, avec son bureau et sa machine à écrire. Les cuirs, les briques et le bois donnent l’impression qu’il s’agit d’un endroit idéal pour les 5 à 7. Et c’est le cas: à proximité des tours à bureaux du centre-ville, le Bureau offre un menu complet en plus de cocktails classiques et de bières en fût.

Le menu, qui est annoncé comme étant en format tapas, est en fait relativement copieux et les plats gagnent à être partagés, puisqu’ils sont plutôt gras en général. L’hummus, couvert d’une bonne huile d’olive, vient avec un très gros morceau de pain plat. Le fromage frit arrive servi dans sa poêle en fonte et est flambé à l’ouzo à la table. La poutine, qui n’est pas encore sur le menu puisqu’elle est encore en création, est couverte de fromage bleu mordant. Et le clou du menu, le gigot d’agneau braisé, vient avec des crevettes sautées et des calmars frits embrochés dans la viande. Le gigot d’agneau lui-même vaut le détour.

Jouer avec le feu, ce n’est pas seulement la cuisine qui le fait: le staff derrière le bar s’amuse bien aussi. Des classiques roulettes russes aux “irish car bombs” incendiés en passant par des cocktails qui enflamment  le bar au complet, le flair bartending est de mise, et rien n’est épargné pour créer de l’artifice. Le service, en général, est chaleureux: se commander une pinte n’est définitivement pas une corvée!
(Le texte se poursuit à la page suivante…)

1 2
Plus d'articles