La Costa Brava est un de ces lieux mythiques que les vacanciers de tous les pays désirent visiter au moins une fois dans leur vie. Au même titre que la Côte amalfitaine, la Côte d’Azur ou la Côte dalmatienne, la Costa Brava est toute en plages, gastronomie et villégiature.

Située entre Barcelone au sud et la frontière française au nord, la Costa Brava est fièrement catalane. On y trouve les classiques culinaires catalans, butifarra, fideuas, pain aux tomates. On peut y «fer un vermut », c’est-à-dire boire quelques verres du vermouth local le dimanche après-midi. Mais l’art culinaire est loin d’être la seule raison de visiter la Costa Brava.

Dans la région, chaque ville, village, bourgade recèle de trésors. Voici quelques destinations de la Costa Brava à ne pas manquer… et chacune des raisons principales de s’y rendre!

Costa Brava: Figueres, pour l’art

Salvador Dalí est probablement l’artiste le plus iconique de toute l’Espagne, et celui-ci est né à Figueres. Et dans sa ville natale se trouve une immense structure surréaliste, le Théâtre-musée Dalí.

L’artiste s’est grandement consacré à l’édification de ce musée-théâtre et plusieurs des idées sont de lui. Une grande collection de ses œuvres s’y trouve, en plus de son tombeau.

Le Théâtre-musée est l’œuvre d’art la plus importante et l’emblème de la petite ville de Figueres, mais l’art – et l’histoire – imprègne la ville tout entière. Il y a le côté ancien et grandiose de l’Espagne des temps perdus, par exemple à l’hôtel Duran, en affaires depuis 1855. Et il y a le « plus grand château d’Europe », le Castell de Sant Ferran, construit en 1753.

Roses et Empuriabrava, pour la mer

Ce qui fait de la Costa Brava une destination de marque pour les touristes de toute l’Europe, c’est la mer. La Méditerranée est le pied et la base de la côte, et la villégiature s’y concentre.

À Roses, toute petite ville entre le Cap de Norfeu et le Parc Natural dels Aiguamolls, la côte se donne en spectacle. Haute et grandiose, rocheuse et accidentée, elle laisse parfois place à de petites plages isolées. Le village lui-même offre un joli petit boulevard sur la mer, et une courte promenade en taxi vers le nord dévoile plusieurs hôtels et restaurants de luxe, tous offrant des vues imprenables sur la mer.

Tout juste au sud de Roses, Empuriabrava est, en fait, la mer elle-même! C’est dans cette petite ville qu’on trouve la plus grande marina résidentielle du monde. Avec 24 kilomètres de canaux, les maisons sont construites directement dans la mer. Et, évidemment, Empuriabrava est hôte d’une des plus belles plages de toute la côte.

 

Costa Brava : Lloret de Mar, pour la fête

En plus d’être la plus grande ville à être directement sur la côte, Lloret de Mar est synonyme avec « clubs ». Les fans de musique EDM, les oiseaux de nuit et autres fêtards y trouveront définitivement leur compte. On y trouve d’immenses stations balnéaires, des clubs accueillant certains des meilleurs DJs d’Europe, des beach partys pratiquement chaque soir, en plus d’un immense parc aquatique.

Mais Lloret de Mar, ce n’est pas que ça : le jardin botanique Santa Clotilde s’adapte au terrain accidenté de la côte de manière exceptionnelle. La variété de plantes méditerranéennes vaut le détour!

 

Costa Brava : Tossa de Mar, pour l’histoire

La vielle ville – Vila Vella en Catalan – de Tossa de Mar et ses rues médiévales est une des attractions touristiques les plus appréciées de toute la Costa Brava. Et pour cause : certaines structures de la ville datent du 12e Siècle, et la majorité de la ville intramuros a été construite au 14e Siècle.

Le château médiéval de la ville a été construit en 1187. La plage principale de Tossa de Mar, en sable grossier, donne directement sur le château. Après la tombée de la nuit, le château est éclairé sur toute sa longueur, donnant un aspect enchanteur à l’endroit.

En plus de ces trois attractions, Tossa de Mar offre des ruines romaines, une église datant de 1775, et bien d’autres attraits relatant de l’histoire riche de la ville.

 

Costa Brava : Capmany, pour le vin

À Campany, minuscule village d’agriculture, on trouve cinq vignobles. Il serait donc peut-être sage de consacrer plus d’une journée à la découverte des vins produits dans cette petite ville.

Visiter le Celler Arché-Pagès, aller voir le vignoble, entrer dans les caves et déguster les vins faits sur place est une expérience exceptionnelle, qu’on soit un amateur débutant ou un dégustateur chevronné. Les visites sont offertes en plusieurs langues et il est possible de prendre rendez-vous pour les groupes. Visiter l’Espagne sans visiter les vignobles, c’est péché…

Costa Brava : Llançà, pour l’art culinaire

Il y a maintenant plusieurs années que El Bulli, le restaurant mondialement reconnu des frères Adria, a fermé ses portes. Il était situé tout près de Roses. Aujourd’hui, l’empire Adria a déménagé à Barcelone, où les frères et leurs associés ont ouvert pas moins de six restaurants.

Aujourd’hui, sur la Costa Brava, pour avoir une bonne idée de ce qu’on pouvait servir à El Bulli, il faut s’en remettre à Paco Perez. Ce chef Catalan a travaillé sous les ordres de Ferran et Albert. Aujourd’hui, son restaurant Miramar, situé à Llançà, a deux étoiles Michelin. Et y prendre un repas est une expérience stupéfiante.

 

La Costa Brava est un endroit très populaire parmi les touristes européens. La côte est un microcosme de tout ce qui se trouve en Méditerranée : vins, plages, clubs, panoramas, restauration de luxe, stations balnéaires. Et c’est tout près de Barcelone! Difficile de manquer ses vacances dans ces circonstances…

 

Plus d'articles