Madagascar Hotel Le Louvre
Madagascar Hotel Le Louvre

Madagascar: Le repos du voyageur, un hôtel à Tana

Quand on se sent épuisé d’avoir voyagé, voir un lit confortable et des environs agréables, c’est presqu’aussi important que visiter un endroit intéressant.

À Antananarivo, la capitale de Madagascar, il y a l’hôtel du Louvre. En plus d’un building historique et d’un superbe jardin intérieur, on y trouve de belles chambres et un spa complet au sous-sol.

Rester au Louvre, un hôtel à Tana, c’est cent fois plus intéressant quand on connait les conditions de voyage dans ce grand pays planté dans l’océan indien.

Risque/récompense

Voyager à Madagascar, c’est superbe, c’est beau, c’est dépaysant, mais ce n’est pas de tout repos.

Tana, comme tout le monde l’appelle, est sa capitale et, bien qu’elle soit charmante, les avertissements servis aux étrangers dès leur arrivée sont mérités, puisqu’elle peut être relativement dangereuse.

Les touristes sont abordés à tous les coins de rue par des quémandeurs, aller à la gare routière est une sérieuse aventure, le soir la sécurité est incertaine et même les policiers s’essaient à extraire quelques billets aux vazaha (étrangers et/ou blancs en Malgache).

Tout de même: pour visiter les splendeurs naturelles de la Grande Île – lémuriens, baobabs, kilomètres de plages, vanille, entre autres – il faut passer par la capitale.

Et puis, elle peut représenter un défi, cette capitale, puisqu’elle est aussi charmante, avec son architecture coloniale en mauvais état, ses vieilles voitures rafistolées, ses petits marchés qui poussent un peu partout en bordure de route, ou encore les visites de la ville en 2 CV.

Mais même une fois sorti de la capitale, on fait face à des déplacements difficiles dans des voitures en mauvais état et des routes défoncées; on fait face à Air Madagascar – la compagnie aérienne nationale – qui annule souvent des vols sans avertissement; on se retrouve empilé les uns sur les autres dans des taxi-brousse crades et suants…

On se rend à Madagascar pour d’autres raisons: la nature et les plages offrent des vues imprenables. Il s’agit d’un endroit unique au monde. Il s’agit aussi d’un témoignage de la nature, de l’effet du colonialisme, et d’un gros plan sur les effets de la corruption sur la vie de tous les jours. C’est fascinant.

Hôtel à Tana: le Louvre, un cocon

Profiter d’une chambre au Louvre, c’est découvrir le jardin intérieur de l’hôtel qui est un microcosme de la flore unique de l’île. C’est aussi profiter d’une grande piscine et d’un jacuzzi, offerts gratuitement aux clients de l’hôtel, au sous-sol. Le service est aléatoire et parfois rude, mais on n’échappe pas aux aléas d’un pays entier si facilement!

Aussi, l’immeuble qui abrite l’hôtel est un ancien building Eiffel – comme dans “Tour Eiffel” – qui date des années 30. D’immenses poutres d’acier sont encore visibles, témoignage de son passé colonial.

La situation des hôtels à Tana est chaotique, image parfaite de la ville. Dans le haut de gamme, on retrouve le Louvre; le Colbert, hôtel à Tana colonial fatigué qui s’occupe habituellement des grands événements du gouvernement; l’hôtel Palissandre est sur l’avenue de l’Indépendance, supposément peu recommandable la nuit (l’avenue, pas l’hôtel); et le TANA Hôtel, au coin de la rue du Louvre. Effectivement, les autres hôtels de qualité – Carlton, Ibis – sont relativement loin du centre.

Tana vaut la peine d’être explorée. La haute ville et ses maisons coloniales construites sur des falaises qui semblent prêtes à s’effondrer à tout moment, à elle seule, en vaut la peine. Et le Louvre, hôtel à Tana, est l’endroit idéal où se baser pour explorer.

Louvre Madagascar Hotel (Cliquez pour réserver!)
4 rue Philibert Tsiranana, Antaninarenina, Antananarivo 101, Madagascar
+261 20 22 390 00