AirBnb: sa compétition s’organise

AirBnb est la plus grande plateforme de logement au monde. La semaine dernière, Brian Chesky, chef de direction d’AirBnb, a annoncé qu’il prévoyait atteindre le chiffre de 800 000 locateurs par nuit dès cet été. 800 000 propriétés, louées chaque nuit, grâce à ce service qui permet à qui le veut bien de mettre en location temporaire son habitation. Avec une valeur annoncée de 20 milliards de dollars, AirBnb engrange des revenus… et commence à voir la compétition s’organiser.

“En seulement une année, la communauté AirBnb a stimulé l’économie locale de Montréal avec plus de 54,6 millions de dollars en retombées économiques”, affirme Aaron Zifkin, directeur responsable du Canada chez AirBnb.

La compétition s’active et certaines grandes compagnies ont choisi de pomper des millions de dollars en investissements sur le web dans le but de couper l’herbe sous le pied des hôteliers, entre autres.

Pourtant, les politiciens sont à la traine, et certains législateurs menacent les membres de ces sites collaboratifs de représailles.

Qui cherche sa part du gâteau?

Des dizaines de sites web font aujourd’hui compétition à AirBnb, incluant VRBO (le doyen du groupe), FlipKey, HomeStay.com, Interhome, Atraveo, Roomorama, VacationRentals.com, Vaway, et 9flats.

Pour lire le reste de cet article dans les pages du Huffington Post, cliquez ici.