Le boulevard Saint-Laurent

Boulevard Saint-Laurent: ouvertures et fermetures à répétition

Comment va la Main? En 2008, année fatidique des travaux interminables qui ont éviscéré le boulevard Saint-Laurent, tant au littéral qu’au figuré, les consommateurs et commerçants ont déserté cette artère commerciale centrale de Montréal. Quelques années ont passé et les choses ont bougé.

Cette année, le restaurant Globe, institution culinaire, a fermé ses portes. Le Divan orange, un des endroits où la meilleure musique émergente de tout le pays se fait entendre, pourrait aussi devoir fermer à cause d’un locataire qui se plaint du bruit. Leresto Euro Deli a aussi fermé ses portes après 30 ans d’opérations. Le resto Biarritz est un des derniers locataires de la Main à fermer ses portes.

D’un autre côté, l’occupation des locaux ne fait pas défaut. Le taux d’inoccupation est autour de 4%, à son plus bas depuis plusieurs années: en janvier 2010 on parlait de 8 %, et en octobre 2011, de 6,2 %. Les restos Bolo Bolo et Diablos BBQ ont ouvert leurs portes récemment. Des firmes de design et d’architecture et des galeries d’art s’y sont installées.

Pour lire le reste de cet article par Cédric Lizotte dans les pages du Huffington Post, cliquez ici.