Cet article a été rédigé par Blair Dohey. Visitez son blogue: dayjobsnightlife.com
Photos: courtoisie Time Supper Club

L’évolution, c’est en grande partie ce qui sépare le succès de l’échec. Seuls les plus forts subsistent. Seulement ceux qui savent s’adapter pourront survivre.

Le monde de la restauration à Montréal a évolué. Les concepts qui ont du succès aujourd’hui sont à des années-lumière de ce qui se faisait il y a 10 ans. En 2005, les “supper-clubs” opulents et les restaurants branchés dominaient la scène. Les membres de la haute société soupaient puis dansaient au même endroit. Dans certains cas, dès que les assiettes vides étaient débarrassées, les tables devenaient piste de danse.

La scène d’aujourd’hui est beaucoup plus conservatrice. Le “bottle service” a presqu’entièrement été remplacé par une culture basée sur l’expérience gastronomique. Le Time Supper Club a réussi là ou plusieurs restaurants avec lesquels il a partagé les feux de la rampe ont échoué: il a survécu. En s’adaptant aux différents besoins de sa clientèle, l’autrefois célèbre resto-devenant-club s’est transformé en une salle d’accueil pour événements privés remarquablement malléable et unique. Il s’agit d’ailleurs d’un endroit unique, avec une capacité atteignant les 600 invités en formule cocktail dînatoire, ou 250 places assises lors des soupers. Il n’y a pas beaucoup d’espaces indépendants de ce genre à Montréal et le Time offre un lieu parfait pour ceux qui sont à la recherche de quelque chose qui sort de l’ordinaire dans le paysage urbain. C’est un endroit que je n’hésiterai jamais à recommander.

Lors d’un événement médiatique où près de 160 membres des médias, des organisateurs d’événements et des membres des conciergeries des hôtels de la ville, le Time Supper Club a présenté en grande pompe la nouvelle direction qu’il entend prendre. La soirée a pris son envol dans le salon VIP à l’étage, qui surplombe l’espace principal au rez-de-chaussée. En discutant avec d’autres invités, j’ai remarqué que certains étaient nostalgiques des nuits passées Time Supper Club dans le “bon vieux temps”. Pour eux, être de retour dans cet endroit, c’était un peu comme remonter dans le temps. C’était ma première expérience entre ces murs et j’étais curieux de savoir comment la nuit allait se dérouler. Nous avons grignoté des canapés tout en sirotant des cocktails et du vin avant de se diriger à l’étage du bas pour voir ce qui avait été préparé par le chef. Le menu présentait 11 entrées et sept plats principaux, ce qui a évidemment tenu la cuisine occupée toute la soirée.
(Le texte continue à la page suivante…)

1 2
Plus d'articles

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close