Les bières de microbrasserie sont à la mode depuis plusieurs années maintenant. Leur part de marché est d’ailleurs bien établie. Pour la consommation sur place (en bars et restaurants), la part de marché des petites brasseries a doublé (8,7% vs 17,3%) en moins de 10 ans. Évidemment, les gros brasseurs n’allaient pas rester assis sur leurs mains. Existe-t-il des “fausses microbrasseries”?

Aujourd’hui, dans les frigos à bière de nos dépanneurs et dans les lignes des fûts de nos bars, on retrouve plusieurs bières au package marketing intriguant. Un look « maison », une identité locale, des thèmes loin des classiques. Pas de typographie iconique, pas de commandites d’événements sportifs, pas de campagnes publicitaires vantant l’histoire de la brasserie.

Les grandes entreprises de ce monde sont passées maître dans l’art d’habiller un produit. Le packaging, la publicité, le graphisme et le marketing, c’est leur point fort! Assurément, ils savent maquiller!

Ces bières au look de microbrasserie, est-ce qu’elles appartiennent vraiment à un groupe de jeunes entrepreneurs de la région installés dans leur garage, comme le veut le cliché? Ou est-ce un géant brasseur… déguisé en petit joueur? S’agit-il de fausses microbrasseries?

Ça ne veut pas dire que les bières de micros-pas-si-micros sont de mauvais produits, mais l’impression de se faire duper laisse toujours un goût amer en bouche. Voici donc 10 bières au look micro qui appartiennent aux géants!

FAUSSES MICROBRASSERIES: RICKARD’S

C’est l’archétype de la brasserie déguisée. Rickard’s, contrairement à plusieurs bières dans cette liste, n’a jamais été brassée indépendamment. Elle vient tout droit des focus groups des bureaux de Molson!

Archibald

La vente de la microbrasserie de Trois-Rivières à Labatt en avril dernier en avait inquiété certains. Est-ce qu’une plus grande production signifie une baisse de qualité? Est-ce que le fait de brasser peu donne le charme à une brasserie? N’est-ce pas un peu ce qui fait de la « brasserie artisanale » ce qu’elle est, par définition? Quoi qu’il en soit, Archibald, la bière, est maintenant aux mains de Labatt!

Unibroue (et compagnie)

Le cas d’Unibroue est relativement particulier. Alors que les autres bières dans cette liste sont propriétés des multinationales de la bière – MolsonCoors pour les produits Molson et Anheuser-Busch InBev pour les produits Labatt – Unibroue, elle, a été rachetée par Sleeman. À son tour, celle-ci a été rachetée par Sapporo, la brasserie japonaise. Or cette dernière peut difficilement être considérée comme géante lorsqu’on compare les chiffres d’affaires.

La Okanagan Spring Brewery est elle aussi propriété de Sleeman/Sapporo.

Blue Moon (Belgian Moon)

La Blue Moon a une histoire plutôt intéressante. La recette de cette bière blanche vient du Colorado, inventée par la compagnie Coors. Lors de la fusion entre Coors, Miller et Molson, en 2005, la production de la bière a été transférée à Montréal, même si elle n’était pas, alors, disponible au Québec.

Aux États-Unis, la Brewers Association a accusé directement les gens de Molson Coors de déguiser la Blue Moon en bière artisanale. En 2015, la compagnie a même été poursuivie en Californie à cause de l’inscription craft beer (bière artisanale) qui se trouvait alors sur la bouteille.

Mais ce n’est pas tout. Le nom original de la bière est « Belgian Moon », mais ce nom a dû être abandonné après que la Confédération des brasseries de Belgique ait poursuivi le Molson Coors, accusant la compagnie de faussement laisser croire que la bière soit faite en Belgique. Ironiquement, elle a retrouvé son nom original au Québec, « Belgian Moon ».

 Mill Street Brewery

Celle-ci pourrait décevoir certains. Après avoir remporté le prix de « meilleure brasserie de l’année » des Canadian Brewing Awards à trois reprises entre 2007 et 2009, elle a finalement été rachetée par Labatt/ Anheuser-Busch InBev en 2015. Elle est apparue dans les bars montréalais peu après. Coïncidence? Sûrement pas!

Creemore Springs

Créée en 1987 dans la petite ville de Creemore en Ontario, puis rachetée en 2005 par Molson. Évidemment, la distribution de cette bière a pris de l’ampleur ces dernières années.

Granville Island Brewing

Les bières Granville Island a connu un sort très similaire à celles de Creemore Springs. La brasserie a été fondée en 1984, puis rachetée par Molson en 2009. Et la voilà partout dans nos dépanneurs… et en vedette à la Cage aux Sports, avec, surprise, les produits Creemore!

 Goose Island, Shock Top

Ces deux bières américaines ont plusieurs points en commun. Elles sont apparues sur le marché québécois il y a peu de temps. Elles ont des méthodes de marketing très agressives. Et elles sont propriété de Anheuser-Busch InBev (Labatt).

Alexander Keith

Si on inclut toutes ces bières dans la liste, alors l’Alexander Keith doit y trouver sa place. Elle fait partie du portfolio de Labatt depuis 1971!

Les 3 Brasseurs

Il ne s’agit pas nécessairement d’une bière disponible en dépanneurs, mais ce brewpub qui brasse sa bière sur place est en fait une chaîne de restaurants française qui a des succursales partout dans le monde, dont une à l’Île de Réunion, au large de l’Afrique!

Plus d'articles

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close