Le Québec, ou encore la Belle Province, est un endroit fascinant du globe. De l’hiver enneigé à -30 °C, on peut passer à la température opposée, soit environ 30°C pendant l’été! Alors quand visiter le Québec? Ci-dessous vous trouverez un petit guide d’activités et destinations inédites, saison par saison.

1. Voyage Québec : à l’automne, l’« été indien »

On a tous entendu parler de ce fameux « été indien ». Il s’agit d’une période de remontée des températures qui survient à l’automne et avant les premières neiges de l’interminable hiver. Cet « été indien » est plutôt mythique et n’existe pas vraiment – le redoux ne dure que quelques jours, habituellement. Mais c’est le changement de couleurs spectaculaire des arbres, dont les feuilles virent aux jaunes, oranges et rouges flamboyants, qui marque surtout les esprits. L’air est doux et sec, c’est donc le moment de l’année pour faire les plus belles randonnées.

Voyage Québec : les couleurs de l'automne

Voyage Québec : les couleurs de l’automne – CC0 / Public Domain

  • Le Mont Royal, à Montréal. Si vous restez dans la métropole, le Mont Royal est magnifique à l’automne et vous fera complètement oublier les gratte-ciels. Une promenade incontournable si vous n’avez pas le temps de trop voyager!
  • Mont-Tremblant. Situé à moins de 150 km de Montréal, Mont-Tremblant (et son mont du même nom) vous offrira une vue magnifique sur son Parc National. Pour un moment inoubliable, vous pourrez aussi carrément plonger dans la nature et vous envoler au dessus des arbres les plus hauts en vous essayant aux tyroliennes.
  • La Réserve nationale de faune du cap Tourmente se trouve près de Saint-Joachim, à 50 km de la ville de Québec, au bord du fleuve Saint Laurent. Cette réserve est constituée de marais, de plaines et de forêts et abrite plus de 700 sortes de plantes et plus de 180 espèces d’oiseaux. Lors des migrations, les grandes oies des neiges se rassemblent par milliers, un spectacle surprenant. Le gouvernement canadien offre une mine d’informations sur son site.
  • Parc National de la Jacques Cartier. À seulement une trentaine de kilomètres de la ville de Québec, vous pourrez dans ce parc vous promener sur plus de 100 km tout en savourant les couleurs de l’automne. Toute une panoplie d’activités y est également possible : raids d’aventure guidés, kayak, vélo, pêche, mini-raft etc.

2. Voyage Québec : l’hiver est rude mais il vaut le coup!

L’hiver est long au Québec! Il dure de novembre à fin avril, et les températures sont négatives de décembre à février, par fois jusqu’à -30°C! Il faudra bien vous couvrir et vous réchauffer en goûtant à la poutine (ce célèbre combo de frites, fromage et sauce qui vous tiendra au corps), mais la blancheur des paysages vous dépaysera complètement, et les activités hivernales diverses et variées vous feront « capoter » : motoneige, traîneau à chiens, fatbike, ski de fond, raquette, patinage…
Voyage Québec : hiver enneigé - CC0 / Public Domain

Voyage Québec : hiver enneigé

  • Le Carnaval de Québec. À Québec (la ville), vous n’oublierez jamais ce festival de la neige qui dure pendant 10 jours en février, depuis plus de 60 ans. Pour les étrangers qui n’ont pas l’habitude de voir tant de neige, le concours de sculptures de glace est hallucinant.
  • Les chutes Montmorency sont les plus hautes du Québec, encore plus hautes que les chutes du Niagara. En hiver on peut les voir complètement figées de glace, une vue inoubliable.
  • Motoneige. Pour faire un tour en motoneige, nous vous conseillons les régions de Charlevoix ou du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
  • Chiens de traîneau. Pour un tour de traîneau à chiens, vous pouvez vous rendre à 230 km au nord de Montréal, dans les Hautes Laurentides. Grands espaces blancs, sentiers enneigés, lacs et rivières gelées, mais aussi une luminosité, des couchers de soleil et un silence absolu qui vous combleront de joie et de paix.
  • « L’axe de la poutine »! Tout autour de la route qui relie Grand-Mère en Mauricie à Warwick en Arthabaska, on retrouve la meilleure poutine au monde! Plusieurs fromageries offrent leurs propres poutines, alors si vous passez par là c’est un must culinaire pour vous réchauffer!

3. Voyage Québec : le printemps, le temps des sucres

Le printemps au Québec, c’est le temps des sucres, saison pendant laquelle on exploite les érablières pour fabriquer le célèbre sirop d’érable! Attention, la saison ne dure que de 4 à 6 semaines, généralement entre mi-mars et fin avril.

Voyage Québec : exploitation des érablières

Voyage Québec : exploitation des érablières – CC0 / Public Domain

  • Visiter une cabane à sucre en Estrie. On peut bien sûr visiter une cabane à sucre tout au long de l’année, mais le printemps est la meilleure saison pour se délecter d’un brunch au sirop d’érable. L’Estrie, région située à moins de 2 heures en voiture au sud-est de Montréal et le long de la frontière des États-Unis, est l’endroit parfait pour se trouver une cabane à sucre. Vous en trouverez près des grandes villes, et près de Sherbrooke l’érablière Duchesnes à Fleurimont et l’érablière Gareau dans le Canton d’Hatley font partie des meilleures. Saviez-vous qu’il faut 40 litres de sève d’érable pour produire un litre de sirop?
  • Se remettre en forme dans un spa nordique. Le printemps, avec ses températures douces, est également la parfaite saison pour se requinquer dans un spa nordique. Les bienfaits de l’eau et l’alternance chaud-froid vous fera un bien fou. Les spas extérieurs sont en vogue au Québec et vous en trouverez dans toutes les régions de la province. Nos préférés? Le Nordik Spa à Chelsea en Outaouais est le plus grand du Canada, le magnifique  KiNipi (« eau » en algonquin) tout près du centre-ville de Trois-Rivières est un havre de paix pour vous faire lâcher prise, et le Spa La Source (à Rawdon, Lanaudière) vous mettra en parfaite communion avec la nature.
  • Descendre une rivière gaspésienne en canot ou kayak. Rien de tel que du canotage en Gaspésie pour accueillir le printemps québécois. La région offre plus de 1400 km de rivières limpides qui rejoignent ses vallées verdoyantes,  pour enchanter les amateurs de kayak.

4. Voyage Québec : L’été et ses festivals

Après des longs mois de neige quand vient enfin l’été, le Québec s’anime, notamment lors de multiples festivals! Et il y en a vraiment pour tous les goûts!
Voyage Québec : l'été et ses festivals

Voyage Québec : l’été et ses festivals – CC0 / Public Domain

  • A Montréal, le festival MURAL transforme le boulevard Saint Laurent en musée d’art urbain pendant tout le mois de juin, et le Festival International de Jazz (une dizaine de jours en fin juin-début juillet) est le plus grand festival de jazz au monde. Si vous aimez la musique indépendante, Osheaga a lieu pendant 3 jours début août au parc Jean-Drapeau sur l’île Sainte-Hélène, et POP Montréal réunit plus de 450 groupes fin septembre dans plusieurs salles de spectacle de la métropole.
  • Le Festival d’été de Québec (FEQ) dure 11 jours au mois de juillet depuis plus de 50 ans. C’est l’un des plus grand festivals de musique en Amérique du Nord, avec 10 scènes, 300 spectacles et 1000 artistes!
  • Festival de la poutine. Eh oui, il y a même un festival de la poutine, qui a lieu fin août à Drummondville, à environ 100 km à l’est de Montréal. Au programme de ces 3 jours, spectacles, musique, animations pour enfants, et bien sûr dégustation de poutine, le tout dans une ambiance familiale.

En été, le Québec offre aussi toute une myriade d’activités pour profiter du soleil et de la nature. En voici une toute petite sélection.

  • Dormir à la belle étoile dans un dôme géodésique au Centre de l’Hêtre à Lac-Beauport à 25 km au nord de la ville de Québec, ou passer la nuit dans un tipi amérindien à la Pourvoirie du Lac Blanc dans la Mauricie.
  • Les sportifs pourront faire du vélo de montagne sur le Mont-Saint-Anne à 50 km de la ville de Québec. Il y a là même un festival (encore un!), le Vélirium qui réunit plus de 800 athlètes venus de 50 pays.
  • Une croisière sur le Saint-Laurent vous fera découvrir le Québec d’un nouvel œil, puisque le fleuve parcourt la province d’ouest en est sur plus de 1000 kilomètres.
  • En Montérégie, la région de Rougemont, située au sud de Montréal, est célèbre pour ses vergers et son cidre. Si vous y passez cet été, rafraîchissez-vous en sirotant un délicieux cidre de glace, dont la région fabrique certains des meilleurs! Si le nom de ce breuvage vous laisse perplexe, il s’agit d’un cidre dont la fermentation du jus de pommes est faite par l’action du froid naturel – eh oui, autant mettre à profit le rude hiver québécois.
  • Pour les motard/e/s, vous adorerez parcourir le Québec à moto.
  • Et sachez qu’il n’y a pas de saison pour découvrir les plaisirs de la bouche au Québec!

5. À noter pour les newbies du Québec

  • Un mot sur les pourboires. Pour éviter les mauvaises surprises, sachez qu’au Québec tous les services doivent s’accompagner d’un pourboire d’un minimum de 15%, même pour du mauvais service. Cela comprend restaurants, bars, coiffeurs, taxis, etc.

Plus d'articles

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close